1. FM13 – Saison 2012: Une Bonne Première

    image

    Je ne savais pas à quoi m’attendre quand j’ai débuté la saison avec l’Impact de Montréal. Malgré une séquence difficile à la mi-saison, nous avons réussi à nous qualifier pour les séries en terminant deuxième dans l’Association Est avec la deuxième meilleure défense de la ligue. En séries, nous nous sommes rendus près du but ultime mais le Galaxy de Los Angeles était trop fort. Je suis satisfaite de l’équipe mais je compte faire plusieurs ajustements en vue de la prochaine saison. Entre-temps, voici un petit résumé des joueurs qui ont laissé leurs empreintes sur notre saison.

    Joueurs clés:

    image

    1. Marco Di Vaio (Attaquant)

    Avec 14 buts en MLS (18 toutes compétitions confondues), Di Vaio a su combler les attentes, marquant près de 26% de nos buts en 2012. Avant l’arrivée de Magee, il était le seul attaquant productif du club. Je m’attends à une autre excellente saison de sa part l’an prochain.

    image

    image

    2. Troy Perkins (Gardien)

    Si on a finit avec la deuxième meilleure fiche défensive de la ligue, c’est largement grâce à Perkins et ses arrêts incroyables.

    image

    3. Hassoun Camara (Défenseur)

    Il a commencé l’année en tant que latéral droit mais c’est à la défense centrale qu’il a vraiment été utile en absence de Nesta. Lui et Rivas forment un duo redoutable.

    image

    4. Nelson Rivas (Défenseur)

    J’ai fait confiance à Matteo Ferrari au début de la saison mais plus ça avançait, plus Ferrari paraissait mal. La titularisation de Rivas à sa place a solidifié la défense et nous a permis de se qualifier pour les séries.

    image

    5. Collen Warner (Milieu)

    Il est le joueur qui s’est le plus amélioré au cours de la saison. Sa hargne et son dévouement le rendent indispensable en avant de la défense. J’ai hâte de voir s’il progressera encore plus l’an prochain.

    Révélations de la saison:

    image

    1. Felipe (Milieu)

    Après un début de saison difficile, Felipe a peu à peu pris sa place dans l’effectif. Il est vif et intelligent. Tout ce qu’il lui manque est un bon tir et il terrorisera les défenses adverses.

    image

    2. Calum Mallace (Milieu)

    Même chose que Felipe même si Mallace joue plus en retrait et est beaucoup moins flamboyant que le brésilien.

    image

    3. Luis Santaella (Ailier)

    Le jeune Santaella a joué seulement quatre matchs cette saison mais à chaque fois qu’il a joué, il a amené un vent de fraîcheur sur l’aile droite. J’espère en faire un ailier de classe mondiale.

    Déception de la saison:

    image

    Matteo Ferrari (Défenseur)

    Hésitant. Lent. Indiscipliné. C’est ce qui résume Ferrari cette année. J’étais décue de le voir perfomer de la sorte. J’espère qu’il jouera mieux l’an prochain.

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    image

    1 year ago  /  1 note  / 

  2. FM13 – Séries 2012: Presque…

    Notre premier adversaire en séries éliminatoires était le Houston Dynamo, un adversaire coriace contre qui nous avions une victoire, une défaite, et une nulle en saison régulière. Le match aller était à Houston. Contre toute attente, j’ai opté pour un 4-2-3-1 comme formation partante avec Perkins dans les buts; Camara, Nesta, Rivas, Berthod en défense; Bernier et Warner comme milieux récupérateurs; Ashe à l’aile gauche, Arnaud à l’aile droite, et Angulo au centre; Di Vaio en avant.

    image

    Le match était serré. J’étais sûre que la première équipe à faire une erreur serait punie. À la mi-temps, j’ai remplacé Ashe par Magee car l’ancien joueur de Houston ne jouait pas bien en possession de balle. Le match termina 0-0. Nous devions donc faire tout notre possible pour éviter de concéder un but à la maison.

    image

    image

    image

    J’ai effectué trois changements à la formation partante pour le match retour. Brad Evans remplaça Bernier au milieu pour apporter plus de dynamisme, Magee remplaça Ashe et Felipe remplaça Angulo.

    image

    Comme au match aller, la rencontre était serré. Houston marquèrent le premier but à la 60ème minute après un marquage déficient sur notre flanc gauche. Désespérée, j’ai lancé toute l’équipe à l’attaque pour aller chercher un but dans les 30 dernières minutes. Luis Santaella s’amena en renfort à la place de Arnaud qui faisait le touriste plus qu’autre chose. Le jeune ailier me donna raison avec un superbe centre pour Marco Di Vaio à la 88ème minute. L’italien ne manqua pas sa chance et les deux équipes revinrent à la case départ.

    Di Vaio s’illustra une fois de plus à la 101ème minute avec une talonnade pour Felipe qui se retrouva seul face au gardien de Houston. Le jeune brésilien marqua notre deuxième but du match, complétant toute une remontée face à l’équipe texane. Mais ce n’était pas fini! Berthod se blessa quelques minutes après le but de Felipe, nous étions donc obligés de terminer le match à 10. Camara se retrouva à la place de Berthod, Mallace – qui avait remplacé Warner – alla à la défensedroite tandis que les milieux de terrain descendèrent tous d’un cran. À neuf derrière le ballon, nous résistâmes aux assauts de Houston, gagnant le match 2-1.

    image

    image

    image

    Nous étions donc qualifiés pour la finale de l’Est contre les New York Red Bulls. Le match aller était au Stade Saputo, nous étions obligés d’offrir une belle performance pour nos fans. Malheureusement, la fatigue et les blessures me forcèrent d’altérer mon onze partant. Perkins garda son poste dans les buts mais la défense fut remanié avec Zarek Valentin à droite, Camara et Rivas au centre, Zach Loyd à gauche. Au milieu, Andrew Wenger fut désigné milieu défensif, Mallace et Arnaud prirent place devant lui, Corey Ashe retourna à l’aile gauche, Lamar Neagle à droite, et finalement Mike Magee remplaça Di Vaio en avant.

    image

    Les changements ont porté fruits. Corey Ashe fut nommé l’homme du match avec un but et une passe dans une victoire de 2-1. Mike Magee était l’autre buteur. Nous étions en bonne position pour gagner la finale.

    image

    image

    image

    Berthod, Nesta, Warner, Bernier, et Di Vaio ré-intègrèrent tous l’alignement de départ pour le match retour. Cette fois, c’est Mallace qui joua les héros en marquant un but en première mi-temps. Thierry Henry réduisa le score sur un penalty mais c’était trop peu trop tard pour les Red Bulls. Nous étions qualifiés pour la grande finale.

    image

    image

    image

    Le Los Angeles Galaxy nous attendait pour cette grande confrontation. Si j’étais fière d’être arrivée aussi loin à ma première saison avec l’Impact, je savais que Los Angeles était tout un autre défi.

    J’avais raison. Malgré un onze partant assez solide, nous étions incapable d’arriver au niveau de Los Angeles. Les champions en titre ne firent qu’une bouchée de nous, gagnant le match 2-0. Nous n’avions aucun tir cadré mais rentrèrent à la maison la tête haute. Personne n’aurait prédit que nous nous rendrions si loin. Le doublé est maintenant notre objectif pour la saison prochaine.

    image

    image

    1 year ago  /  0 notes  / 

  3. FM13 – Octobre 2012: Place aux jeunes

    Étant déjà qualifiés pour les séries éliminatoires, j’ai décidé titulariser quelques jeunes - et moins jeunes - pour les trois derniers matchs de la saison. Les quatre chanceux furent Evan Bush, Karl Ouimette, Luis Santaella et Sandro Bottiglieri.

    Les performances de Troy Perkins devant notre but ne m’ont pas encouragé à le déloger à la faveur de Bush mais le jeune gardien a pris son mal en patience. J’ai décidé de le récompenser en le titularisant pour nos deux derniers matchs de la saison. Si le match contre Toronto fut très difficile pour lui et notre défense, l’équipe se ressaisit avec une victoire de 4-1 contre New England.

    Ouimette est un autre joueur qui n’a pas eu la chance de jouer souvent avec la présence de Nesta, Ferrari, Rivas et Camara en défense centrale. Il n’a pas caché son mécontentement avec une demande de transfert que j’ai promptement refusé. Lui aussi eu droit à deux titularisations – la première contre Houston et la deuxième contre Toronto. Il ne m’a pas du tout impressionné lors des deux matchs. La prochaine saison sera importante pour lui.

    Tout comme Ouimette, Bottiglieri fut largement décevant. J’aimerais le voir mieux faire l’an prochain.

    Santaella était la surprise lors de nos deux derniers matchs. S’il n’a pas été aussi étincelant que Davy Arnaud dans le couloir droit, ses deux buts contre New England montrent un grand potentiel pour un joueur qui n’a que 16 ans.

    image

    image

    Felipe, Warner, et Valentin ont aussi montré de belles choses lors de ces dernières rencontres. Avec de solides vétérans et des jeunes affamés, l’avenir semble radieux à Montréal.

    image

    image

    image

    1 year ago  /  0 notes  / 

  4. FM13 - Septembre 2012: Qualifiés pour les séries!

    Mission accomplie! Avec trois matchs restants à faire au calendrier, nous nous sommes qualifiés pour les séries éliminatoires en restant invaincus en septembre. Cependant, ce n’était pas sans conséquences.

    image

    image

    Encore une fois, une vague de blessures s’attaqua aux joueurs clés. Corey Ashe fit le premier à tomber au combat durant le match contre Columbus. Durée d’absence: deux mois.

    image

    Nesta, qui venait tout juste de revenir d’une longue blessure, retourna à l’infirmerie après s’être blessé durant un entraînement. Durée d’absence: quatre à cinq semaines.

    image

    Camara et Di Vaio étaient les suivants, se blessant tous deux durant le match contre Chicago. Durée d’absence: quatre semaines.

    image

    image

    Au total, quatre titulaires indiscutables étaient à l’infirmerie à la fin du mois. Contre Sporting Kansas City, le dernier match du mois, j’étais plus préoccupée à ne pas perdre Rivas, Arnaud, Magee ou Evans qu’à gagner le match.

    La bonne nouvelle c’est qu’en se qualifiant pour les séries éliminatoires ce mois-ci, je pourrai reposer mes joueurs-clés le mois prochain et ainsi éviter plus de blessures. Aussi, avec trois matchs encore très espacés, Camara, Di Vaio, et Nesta devraient être de retour juste à temps pour le début des séries. Je me croise les doigts.

    image

    image

    image

    image

    1 year ago  /  0 notes  / 

  5. Montreal Impact c. Toronto FC au Stade Olympique (x)

    Montreal Impact c. Toronto FC au Stade Olympique (x)

    1 year ago  /  1 note  / 

  6. Ne jamais oublier nos origines. (x)

    Ne jamais oublier nos origines. (x)

    1 year ago  /  3 notes  / 

  7. L’Impact débute sa deuxième saison en MLS dans dix heures. Êtes-vous prêts?

    1 year ago  /  0 notes  / 

  8. FM13 - Août 2012: Imbattables!

    Pas de Di Vaio, pas de problèmes. Renforcés par les acquisitions des deux dernier mois et quelques ajustements tactiques, nous avons remporté trois de nos quatre matchs en août, consolidant notre place au deuxième rang de l’Association Est. Davy Arnaud, Mike Magee, Calum Mallace, et Felipe étaient les acteurs principaux de cette séquence sans défaite.

    image

    Arnaud était sur une lancée depuis le mois dernier. Ce mois-ci, il se distingua avec deux buts en deux matchs, dont un récipiendaire du But de la Semaine.

    image

    image

    De son côté, Mike Magee n’est pas aussi profilique que Di Vaio, mais il servit une passe savante à Mallace lors du match contre New England et fut l’unique buteur contre San Jose. Sa versatilité me permit aussi de l’utiliser comme Attaquant Défensif lors des dernières minutes des matchs.

    image

    Mallace, lui, fit sa place dans l’équipe après la blessure de Warner lors du match contre Philadelphie. Le jeune écossais était assez solide pour me faire oublier Warner et son but contre New England était la cerise sur le gâteau.

    image

    Finalement, Felipe était l’homme-clé de nos deux derniers matchs avec un but et une passe décisive. Le jeune brésilien fait tranquillement sa place sur le onze de départ, ce qui me laisse un beau casse-tête avec Bernier, Evans, Warner, Mallace, et même Wenger au milieu. Après plusieurs expériences, j’ai remarqué que Evans jouait beaucoup mieux dans un milieu à trois tandis qu’il nous faut toujours un milieu à caractère défensif lorsque nous opérons en 4-4-2. La lutte est donc féroce entre Felipe et Bernier pour une place de partant.

    image

    image

    image

    image

    1 year ago  /  0 notes  / 

  9. 1 year ago  /  3 notes  / 

  10. 1 year ago  /  1 note  /